CONTENU DE LA FORMATION

Programme des enseignements de la formation:

> le détail des intitulés de cours sur la maquette du master IEPS.

~

Le Master Ingénierie et Expertise des Politiques Sociales (IEPS) a pour particularité d’être organisé sur deux années :

Le parcours de La première année (M1) est principalement consacré aux savoirs disciplinaires de base, à la connaissance des dispositifs locaux et européens, à la connaissance des problématiques et des publics et aux techniques de base (méthodologie, recherche documentaire, statistiques, informatique, gestion).
Quotité horaire annuelle du M1 : 330h

La deuxième année (M2) permet l’approfondissement des problématiques de l’expertise, de l’action publique, des modèles et logiques d’intervention sociale et des instruments nécessaires au pilotage du projet dans l’organisation.
Quotité horaire annuelle du M2 IEPS : 300h

Des dispenses sont possibles (stage, etc…), en particulier pour les étudiants en Formation Continue, sur demande écrite, justifiée et motivée.

~

Stages en M1 et M2

Le Master permet aux étudiants en formation initiale de favoriser leur professionnalisation et leur insertion dans le monde du travail au travers d’un stage obligatoire dans chacune des deux années de formation. D’une durée de 300h, selon les disponibilités du stagiaire et de la structure, ce stage est suivi par un tuteur à l’université et est évalué par la réalisation d’un rapport et une soutenance orale.

 

~

Journées de professionnalisation

Pour renforcer encore la professionnalisation des étudiants en Formation Initiale, le Master développe des actions de professionnalisation. Ces Journées de Professionnalisation prennent la forme, par exemple, de Rencontres entre promotions du Master ou de Petits-Déjeuners de l’Insertion Professionnelle, où des professionnels du réseau sont invités à échanger sur la diversité du secteur social et médico-social et les perspectives de transformation en termes d’emplois ou de pratiques professionnelles.

 

 

L’organisation pédagogique

L’adossement à la recherche

Le partenariat avec l’IRTS